Page 6

ECAP Eau feu N°23

No 23 / Hiver 2016 - 2017 6 ECAP… en bref… ................................................................................................................................................................................................................................................................................................. PANNEAUX PHOTOVOLTAÏQUES La pose d’une installation de tels panneaux doit être étudiée et planifiée consciencieusement par un spécialiste de la branche. Elle doit respecter les directives de protection incendie de l’AEAI ( édition 2015 ) et l’état de la technique présentée dans le guide publié par Swissolar. Avant toute installation, le service de défense incendie INSTANCES FAÎTIÈRES Depuis le 1er juillet 2016, le directeur de l’ECAP, M. Jean-Michel Brunner, a été élu à la présidence de la coordination suisse des sapeurs-pompiers ( CSSP ) et au comité directeur de l’association des établissements cantonaux d’assurance ( AECA ). local doit être consulté par le maître d’ouvrage. Des plans détaillés de l’installation doivent être fournis mentionnant notamment la position des pièces conductrices sous tension et rendant attentif aux risques électriques, mécaniques et toxiques liés à l’installation. L’ECAP doit disposer d’un dossier détaillé afin de pouvoir l’assurer. M. Pascal Eschmann, responsable du secteur assurance de l’ECAP a, pour sa part, été nommé au comité consultatif de l’«Accord sur la délimitation et les actions récursoires entre l’Association suisse des assureurs privés et l’Association des établissements d’assurance incendie». Bulletin d’information de l’ECAP Ces nominations offrent une place de choix à notre établissement au sein des instances fédérales. CENTRALE NEUCHÂTELOISE D’URGENCE Sur mandat du Conseil d’Etat, l’ECAP assume un rôle clé dans la mise en place de la nouvelle centrale neuchâteloise d’urgence ( CNU ) au sein de la Police neuchâteloise. En décembre 2015, le Conseil d’Etat a chargé la Police neuchâteloise d’organiser la nouvelle centrale d’alarme et d’engagement des sapeurs-pompiers au sein de l’actuelle centrale d’alarme et de transmission ( CET ). Cette centrale réceptionnera les alarmes du numéro 118 et engagera les sapeurs-pompiers sur l’ensemble du canton. L’ECAP a pour mission de s’assurer que cette centrale correspondra aux besoins des sapeurs-pompiers et permette de dimensionner les forces engagées en fonction de l’événement. La police et l’ECAP collaborent étroitement afin que la nouvelle centrale soit opérationnelle dès le 1er juillet 2017. MISE EN CONFORMITÉ DES EMS Lors de sa séance du 15 novembre 2016, la Chambre d’assurance immobilière a entériné le lancement d’une opération de subventionnement extraordinaire à l’intention des établissements médico-sociaux du canton ( EMS ). Il s’agit de motiver ces établissements à se mettre en conformité avec les normes de protection incendie qui ne seraient obligatoires qu’en cas de transformation du bâtiment ou de nouvelles constructions. Cette opération se déroulera sur une durée de 4 ans, soit jusqu’à la fin de l’année 2020. Le secteur Prévention est à même de fournir tous les détails sur cette opération. PARATONNERRES Pour les bâtiments équipés d’une installation de protection contre la foudre, le propriétaire a un devoir d’entretien de ses équipements. Il doit faire contrôler son installation selon les prescriptions en vigueur, mais au moins tous les 10 ans. Une liste des entreprises agréées pour ces contrôles sera mise à disposition sur le site de l’ECAP ( www.ecap-ne.ch ). Lors d’une nouvelle installation, il est obligatoire de faire parvenir à l’ECAP le formulaire d’homologation établi par l’installateur afin d’obtenir le rabais de 15 % octroyé sur la prime de risque. DOSSIERS D’INTERVENTION La nouvelle centrale CNU est l’occasion de rationaliser la gestion des contrats relatifs aux systèmes de détection incendie raccordés à une centrale. Dès le 1er juillet prochain, l’ECAP reprendra les relations contractuelles et la facturation d’une part et, d’autre part, la réalisation des dossiers d’intervention, en lien avec ces installations. A cet effet, un employé sera engagé pour préparer ces documents en collaboration avec les entreprises ou établissements raccordés. Un dossier d’intervention standard sera à disposition de tous les sapeurs-pompiers du canton et pourra être accessible sous format papier et numérique en cas d’alarme. SALON NEUCHÂTELOIS DE L’IMMOBILIER Du 26 au 30 avril 2017, aux Patinoires du Littoral, l’ECAP ira à la rencontre de ses clients et assurés sur son stand du SINE. Propriétaires actuels ou futurs, maîtres d’ouvrage, concepteurs ou artisans, l’ECAP vous attend pour répondre à vos questions, vous fournir conseils et recommandations ainsi que pour tout renseignement en lien avec l’assurance ou la prévention des dommages dus au feu ou aux éléments naturels. No 22 - Hiver 2015-2016 - Réalisation : >graffiti-communication.ch - Impression: Imprimerie Messeiller SA - Tirage : 24’000 exemplaires


ECAP Eau feu N°23
To see the actual publication please follow the link above