Page 1

ECAP Eau feu N°23

Préserver et assurer No 23 / Hiver 2016-2017 Bulletin d’information de l’ECAP 4 4 3 ECAPad Les estimations plus simples et plus complètes 2 ECAP - Place de la Gare 4 - Case postale - 2002 Neuchâtel - T.032 889 62 22 - F. 032 889 62 33 - ecap@ne.ch - www.ecap-ne.ch PROTECTION GRÊLE Tout simplement automatique PRÉVENTION CONTRE LES ÉLÉMENTS NATURELS LA PAROLE AUX ASSURÉS Sinistre de la Grande-Joux Editorial Du soleil et des fleurs pour recruter des sapeurs-pompiers Un éditorial au lieu de la traditionnelle lettre aux assurés. L’idée avait germé l’an dernier, elle se concrétise avec la 23e édition d’Eau & Feu. Les raisons de ce changement sont multiples, rationalisation de la mise sous pli, économie de papier. Mais surtout, au final, le souhait que vous ouvriez ce feuillet dont plusieurs thèmes vous concernent à coup sûr directement. La thématique des dégâts de la nature constitue de plus en plus une des préoccupations majeures de l’Etablissement. Plusieurs sujets lui sont consacrés dans ce numéro et elle constituera l’un des fils rouges de l’activité pour les trois secteurs de l’ECAP en 2017. Pour la prévention d’abord, avec l’introduction d’un nouveau domaine « prévention éléments naturels ». Pour l’assurance ensuite, qui met en place une planification de crise pour répondre au mieux à des événements de plus en plus violents et fréquents. Pour l’intervention, enfin, qui forme ses cadres à faire face à cette problématique. L’année qui s’achève aura été contrastée du point de vue des sinistres. Après un premier trimestre très chaud et coûteux sur le front des incendies (notamment au Locle, à La Chaux-du- Milieu et dans la Vallée de la Brévine), les mois suivants ont été relativement calmes. Les éléments naturels ne se sont pas déchaînés et à l’exception d’un coup de vent violent le 9 février et deux épisodes de pluie ayant causé une centaine de sinistres les 25 juin et 21 juillet, les dégâts sont restés très limités. Au moment d’écrire ces lignes, le millésime 2016 se profile donc comme une année dans la moyenne, ou très légèrement en dessous. Ce bilan favorable a incité la Chambre d’assurance immobilière à octroyer un rabais de prime pour 2017 (voir page 2). Au chapitre des événements marquants, il faut relever la modification de la loi régissant les activités d’assurance de l’ECAP. La LAB (loi sur la préservation et l’assurance des bâtiments) a été acceptée à l’unanimité par le Grand Conseil au terme d’un processus législatif de quelques mois. La nouvelle loi remplacera les dispositions de 2003 dès le 1er janvier 2017. Les principaux changements sont exposés dans ces colonnes, avec toujours la volonté d’assurer une couverture optimale et compétitive des risques et la préoccupation de traiter les sinistres de manière simple et efficace C’est dans cet esprit que nous profitons de cette occasion pour vous présenter tous nos voeux pour une année 2017 pleine de satisfactions. L’année prochaine, comme par le passé, l’ECAP sera à vos côtés pour rester fidèle à notre slogan «Ensemble, protégeons nos maisons». Jean-Michel Brunner Directeur Dans le cadre de ses nouvelles responsabilités en lien avec la défense incendie, l’ECAP a choisi de participer au corso de la Fête des Vendanges 2016. Si le char de l’Etablissement symbolisait la protection des bâtiments, il était desservi et animé par une vingtaine de sapeurs-pompiers, en particulier des jeunes de la section du Val-de-Travers. Outre le fait de rappeler les trois missions de l’ECAP «Prévenir, Intervenir, Assurer», cette opération s’inscrivait dans le cadre des actions menées pour promouvoir le recrutement des sapeurs-pompiers dans les quatre régions de défense incendie. Au début de l’année 2016, un clip vidéo a été réalisé pour susciter des vocations et amener des jeunes à rejoindre les sapeurs-pompiers. Ce clip a été présenté dans les lycées et les écoles professionnelles. Il a aussi été diffusé au cinéma, à l’occasion de la projection de films susceptibles de toucher les jeunes entre 18 et 22 ans. Cette opération de longue haleine a d’ores et déjà porté ses fruits et plusieurs intéressés pourront participer aux prochaines séances d’information organisées dans le canton. Par ces actions, l’ECAP, en collaboration avec la Fédération des sapeurs-pompiers du canton de Neuchâtel, espère pouvoir pallier le manque d’effectif rencontré par plusieurs DPS (détachement de premier secours). Le clip vidéo peut être visionné sur le site de l’ECAP et toute personne qui s’intéresse à l’activité des pompiers peut s’annoncer par e-mail à l’adresse ECAP.118-info@ne.ch


ECAP Eau feu N°23
To see the actual publication please follow the link above