Page 3

ECAP - Eau & feu - N°22

No 22 / Hiver 2015 - 2016 3 Bulletin d’information de l’ECAP Piles et accumulateurs au lithium : Attention aux incendies ! Suite à divers sinistres survenus en Suisse Romande, dont au moins quatre dans le canton de Neuchâtel pour la seule année 2014, il est utile de rappeler quelques précautions es-sentielles. On utilise de plus en plus de batteries, piles et accumulateurs au lithium pour des applications gourmandes en énergie. En raison de la très haute densité de ces piles et accumulateurs, il existe un risque qu’ils surchauffent et finissent par s’enflammer. Au départ principalement utilisés par les amateurs de modélisme, on les trouve maintenant dans de nombreux appareils électroniques comme les téléphones ou les tablettes numériques, ainsi que sur dif-férents types de véhicules ( notamment les vélos électriques ). Ce risque concerne tout particulièrement les accumulateurs au lithium-polymère ( LiPo ) et Lithium-ion. Ceux-ci sont assez facilement reconnaissables à leur forme ( le plus souvent plusieurs cellules plates emballées séparément dans une feuille en plastique ). Afin d’optimiser l’autonomie des modèles réduits, il arrive que ces accumulateurs soient malheureusement modifiés par leurs utilisateurs, ce qui peut entraîner un risque certain. Quelques conseils simples peuvent toute-fois permettre de les utiliser en toute sé-curité. plication ainsi que l’opposition de certains milieux, notamment de propriétaires fon-ciers, ont conduit au classement de ces motions. Il n’y aura donc pas d’assurance tremblement de terre obligatoire en Suisse dans les années à venir. Le rôle du Pool Les établissements cantonaux de dix-sept cantons se sont regroupés au sein du Pool suisse pour la couverture des dommages sismiques ( Pool ). Dans ce cadre, ils ont mis en place un fonds d’indemnisation, à bien plaire, des dégâts causés par un tremblement de terre. Le Pool tient à la disposition de ses membres un maximum de deux fois deux milliards de francs pour l’indemnisation des propriétaires immo-biliers sinistrés, selon le même principe que l’établissement zurichois. Bien que loin d’être négligeable, ce montant reste toutefois extrêmement faible en regard de la valeur du parc immobilier des cantons participants ( env. CHF 2300 milliards ). En outre, en cas de sinistre, l’indemnisation irait en priorité aux zones proches de l’épi-centre. Il y a donc une forte probabilité que les propriétaires neuchâtelois ne soient que très marginalement indemnisés. En conclusion, la couverture du risque tremblement de terre ne fait pas partie de la mission de l’ECAP. Ce rôle est dévolu aux assureurs privés qui offrent différents produits pour la protection du patrimoine immobilier et mobilier. .............................................................................................................................................................................................. CHARGE • Toujours vérifier que les paramètres du chargeur utilisé correspondent à l’accumulateur à charger ( notamment lors de commandes sur internet ). • Avant de charger une batterie Lithium Polymère, inspecter attentivement son enve-loppe pour vérifier l’absence de coupures ou de déformation. En cas de défaut, NE PAS la charger même si elle est neuve. • Ne pas charger la batterie sur une surface inflammable telle que la moquette, du par-quet ou autre. • Ne jamais laisser la batterie sans surveillance durant la charge. • Bien lire et appliquer les consignes données par les fabricants du chargeur et de l’ac-cumulateur STOCKAGE • Ne jamais exposer les batteries Lithium directement au soleil ou dans un endroit où la température pourrait dépasser 60° C. ( Voiture en plein soleil par exemple ). Idéalement, la température de stockage devra être comprise entre 5 et 50 ° C. • Si des accumulateurs Lithium doivent être stockés pour une longue durée, ne pas les laisser dans l’appareil, mais les déposer dans un conditionnement hermétique et résis-tant au feu. • Ne pas conserver des accumulateurs ou des batteries endommagés ou gonflés. • Protéger les bornes des accumulateurs usagés destinés au recyclage afin d’éviter un court-circuit pouvant causer un incendie ou une explosion. ÉLIMINATION • Rapporter ce type d’accumulateurs dans un magasin spécialisé. Moyennant le respect de ces précautions, ces batteries ne présentent pas plus de danger que d’autres sources d’énergie.


ECAP - Eau & feu - N°22
To see the actual publication please follow the link above