ECAP Neuchâtel

Un réseau solidaire et autonome

L’ECAP est l’un des 18 établissements cantonaux d’assurance (ECA) de Suisse. Ces 18 ECA fonctionnent en réseau national solidaire, tout en conservant leur totale autonomie.

L’Association des établissements cantonaux d'assurance (AECA) coordonne et soutient en tant qu’association faîtière les activités des 18 établissements d'assurance indépendants. Ces derniers collaborent étroitement au sein d’un système solidaire et sous le slogan « La solidarité crée la sécurité ». L’AECA représente à la fois leurs intérêts et les avantages de ce système efficace et unique en Suisse. Les domaines de la prévention, de l’intervention et de l'assurance se complètent dans l’intérêt des assurés. Ils constituent un système de protection fort pour les bâtiments. L’AECA coordonne également les organisations communes des établissements d’assurance

   (ouverture dans une nouvelle fenêtre)

L’Association des établissements cantonaux d’assurance incendie (AEAI) soutient les établissements cantonaux d’assurance (ECA) dans la prévention des dommages aux personnes et aux bâtiments. Elle fournit des prestations dans les domaines de la prévention des incendies et des dommages éléments naturels. L’AEAI forme des spécialistes dans ces deux domaines. Elle est en particulier responsable des examens d'expert/e en protection incendie avec diplôme fédéral et de spécialiste en protection incendie avec brevet fédéral. L’AEAI développe, sur mandat des établissements cantonaux d'assurance, des instruments de prévention, tels que les prescriptions de protection incendie, le répertoire de la protection incendie et la plate-forme en ligne « Protection contre les dangers naturels », qui fournit des astuces pour réduire les dommages aux bâtiments.

   (ouverture dans une nouvelle fenêtre)

L'Union Intercantonale de Réassurance (UIR) offre aux établissements cantonaux d’assurance (ECA) la possibilité de se réassurer contre les risques incendie et éléments naturels. Elle offre aux ECA des produits et des prestations en lien avec la gestion et le transfert des risques. En cas de grands événements, les dommages sont couverts par un partage solidaire des risques entre tous les ECA et l'UIR. Des analyses statistiques à long terme ainsi que des évaluations d’événements dommageables font également partie de l’éventail des prestations offertes par l’UIR...

   (ouverture dans une nouvelle fenêtre)

Le Pool suisse pour la couverture des dommages sismiques PSDS met à disposition de ses 17 membres deux fois deux milliards de francs, au maximum, par année civile en cas de tremblement de terre. Grâce à ce dispositif, les établissements cantonaux d'assurance concernés peuvent, en cas d’événements violents, au moins partiellement couvrir les dommages et ainsi soutenir les propriétaires de bâtiment touchés. Toutefois, cette protection suffit à peine en cas de très grave séisme. C’est pourquoi le PSDS s’engage aussi pour une assurance tremblement de terre obligatoire.

La Fondation de prévention des établissements cantonaux d'assurance (FP) encourage les projets de recherche appliquée portant sur la gestion intégrée des risques axée sur les bâtiments. Elle lance régulièrement des mises au concours dans les domaines de l'analyse des dommages et des risques, de l'élaboration et de l'évaluation de mesures de protection, ainsi que de la communication. Comme les dangers naturels représentent le risque le plus grand pour les établissements cantonaux d'assurance, elle promeut des projets traitant de ce thème. La FP permet d'élaborer des solutions, dont la plupart sont mises en œuvre par l’Association des établissements cantonaux d'assurance incendie. Moins de dommages signifient moins de coûts. La Fondation contribue donc indirectement au maintien de primes basses.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.